Le chanteuse de Jazz

Le polyvalent franco-américaine chanteuse Valérie MacCarthy a toujours été musicalement aventureux et n’a jamais cherché à se limite pas au monde classique. Bien que l’opéra reste sa pierre de touche, elle a continué à explorer d’autres genres musicaux – y compris le jazz et pop – tout au long de sa carrière. En effet, son amour du jazz remonte à ses années de collège à l’Université Northwestern.

Ces jours-ci, elle est heureusement collabore avec le Chaudron Trio Jean, accomplissant les deux favoris de jazz traditionnel et de chansons originales de Jean Chaudron, prêtant sa formation classique et soprano multiples facettes de cette musique musicalement complexe et riche. Récemment, elle a réalisé des clips pour plusieurs chansons pop d’origine qui elle a co-écrit, les clips officiels, dans laquelle elle exerce, sont disponibles sur ce site ainsi que sur You Tube. Même dans l’opéra, Mme MacCarthy a poussé les limites de façon passionnante. Elle est apparue sur Broadway dans de Baz Luhrman célèbre production de La Bohème, et, en 2003, elle a créé son propre one-woman show autour de ses interprétations personnalisées de La Voix humaine de Poulenc et The Telephone de Menotti.

Elle a une affinité particulière pour les œuvres modernes: en 2008, elle a joué dans la première mondiale de Lost Highway, un opéra basé sur le film de David Lynch du même nom (avec livret de Nobel Prize-winning écrivain Elfriede Jelinek), et récente et prochains engagements comprennent Mme Maurrant dans Street Scene de Kurt Weill et Magda Sorel dans Le Consul de Menotti. Mme MacCarthy a joué à travers les Etats-Unis et en Europe, apparaissant dans de nombreux théâtres et festivals prestigieux, dont le Festival de Ravinia (Chicago) et en Hollande Festival Park (Londres).


LONG DAY
Bottom shadow
SLOW BURN
Bottom shadow