Bio Valérie
Valérie MacCarthy – Soprano

Plébiscité pour ses interprétations vives ainsi que pour sa voix expressive, franco-soprano américaine Valérie MacCarthy a trouvé le succès et acclamé par la critique dans un large éventail de genres, de l’opéra baroque à la musique contemporaine.

Ses apparitions d’opéra, mentionnons des spectacles avec Florentine Opera, Connecticut Grand Opera, Kentucky Opera, Chicago Opera Theater (à la fois à Chicago et à la Brooklyn Academy of Music), et au Théâtre de Caen. En Janvier 2013 MacCarthy a fait ses débuts Châtelet pas à pas dans à la dernière minute que Mme Maurrant dans Street Scene. En 2008 MacCarthy produit avec l’Opéra national anglais comme Renee / Alice au pays des Lost Highway compositeur autrichien Olga Neuwirth (une adaptation du film de David Lynch), avec un livret de prix Nobel écrivain Elfriede Jelinek. Elle a également créé le rôle de La Seconde dans la première mondiale de Dans J’Etais Jacque Lenot de ma maison et J’attendais Que la pluie vienne au Grand Théâtre de Genève, et elle a chanté les rôles dans un certain nombre d’opéras modernes tels que Ravel L’heure espagnole au Tanglewood Music Center.

Aussi à l’aise dans la salle de concert, elle a chanté avec de nombreux festivals et orchestres prestigieux, notamment le Tanglewood Festival Ravinia et, le Festival de Holland Park (Londres), le Los Angeles Philharmonic, l’Orchestre de St. Luke, l’Orchestre symphonique de Pasadena, et l’Opéra Français de New York, en collaboration avec chefs prestigieux tels que Seiji Ozawa, Andrew Litton, et Jane Glover. Elle a fait ses débuts européens au Concertgebouw d’Amsterdam renommée – Kleine Zaal.

Elle a créé et réalisé un one-woman show, Off The Hook, qui a présenté ses interprétations de The Telephone de Menotti et de Poulenc La Voix humaine. Le travail a reçu sa première à New York de l’Alliance Français, et elle a ensuite présenté la pièce avec l’Orchestre de Chambre de Charlemagne à Bruxelles.

MacCarthy a également joué sur Broadway, rôle de Musetta dans la production acclamée de Baz Luhrman de La bohème.

Son répertoire comprend classique Puccini et Verdi héroïnes, comme Mimi, Tosca, Butterfly, Liù (Turandot) Amelia (Un ballo in maschera), et Leonora (La forza del destino); plusieurs rôles wagnériens (Elisabeth dans Tannhäuser, Elsa dans Lohengrin , et Sieglinde dans Die Walküre), ainsi que Eugène Onéguine de Tchaïkovski (Tatiana) et La Dame de Pique (Lisa), et Le Cid de Massenet (Chimène) pour n’en nommer que quelques-uns.

MacCarthy est titulaire d’un baccalauréat en musique en interprétation vocale de la Northwestern University. Après le collège, elle a étudié en Italie à l’académie dirigée par la soprano Renata Scotto noté. Un gagnant de l’Licia Albanese-Puccini Concours de la Fondation, MacCarthy était également finaliste dans la Loren L. Zachary Concours National Society Vocal.

Né à New York City, MacCarthy partage actuellement son temps entre New York et Paris.

En plus de sa carrière de chanteuse, MacCarthy dirige une entreprise de bijoux avec succès. Elle est une créatrice de bijoux accompli et a écrit deux livres sur le sujet.